Présentation

  • : Tabliers, blouses et torchons de cuisine
  • Tabliers, blouses et torchons de cuisine
  • : enema
  • : Ce blog est consacré au fétichisme des tabliers de cuisine de femme, des blouses de femme et des torchons de cuisine. Il s'adresse aux adultes seulement, ayant atteint l'âge de la majorité légale dans le pays. Et tenez les enfants à l'écart, bien sûr.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Images Aléatoires

  • lelavementcommejaimelerecevoir
  • fesseedevantlaglace
  • troisgrossesservantes
  • sixfemmes
  • br14x001
  • carcasses

Comptines pour la fessée

Pour bien humilier les servantes punies, les maîtresses peuvent les forcer à chanter des comptines.
Ce sont des comptines enfantines avec des paroles spécialement écrites pour être humiliantes. La bonniche, pendant qu'elle est punie, fessée, doit chanter la comptine. Si elle se trompe dans les paroles, si elle chante faux, si elle ne tient pas le rythme, sa punition sera rallongée d'autant.
 Il est possible, aussi, que ce soit la fesseuse qui chante... Et quand il y a couplet et refrain, la fesseuse peut chanter les couplets, et la bonniche le refrain.

Voici des comptines pour la fessée.

Les comptines des Saucissonneuses sont là.


Comment donner la fessée
Sur l’air de «  Savez-vous planter les choux  ?  »

Comment donner la fessée
Pour punir une servante  ?
Comment donner la fessée
Pour qu’elle soit bien rabaissée  ?

En travers de ses genoux
Pour punir une servante
En travers de ses genoux
Dans le tablier de nounou

On la fesse avec la main
Pour punir une servante
On la fesse avec la main
Bien fort sur le popotin

On la fesse au martinet
Pour punir une servante
On la fesse au martinet
Ca soulage le poignet

On prend la cuillère en bois
Pour punir une servante
On prend la cuillère en bois
On se fait pas mal aux doigts

On se sert de sa pantoufle
Pour punir une servante
On se sert de sa pantoufle
Pour lui faire une mistoufle

Avec un torchon mouillé
Pour punir une servante
Avec un torchon mouillé
Elle sera embarbouillée

Puis on la met au piquet
Pour punir une servante
Puis on la met au piquet
A genoux les yeux bandés


A genoux,  montre ton derrière
Sur l’air de «  Fais dodo, Colas mon p'tit frère  »

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Maman est venue
Fesser ton cul nu
Tatie va venir
Pour mieux te punir


A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Ta sœur rit de toi
Te montre du doigt
Ta cousine aussi
De te voir ainsi

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Ta belle-maman
Rit de tes tourments
Et ta belle-sœur
Rit de tes malheurs

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Il y a la nourrice
Qu’y est pleine de vice
Et une infirmière
Qui fait des manières

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

La voisine est là
Pour voir tout cela
Et aussi sa fille
Qui n’est pas gentille

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a mêm’ la concierge
Elle se goberge
Et tout’les maîtresses
Viennent voir tes fesses

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a la Charcutière
Elle est tracassière
Et y’a la Crémière
Elle est nourricière

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Il ‘y la Bouchère
Aux gentilles manières
Y’a la Pâtissière
Et son gros derrière

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Et y’a la Serveuse
C’est la plus vicieuse
Y’a la Cuisinière
Qui est en colère

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Et y’a la Tripière
Elle est pissotière
Et les domestiques
Elles te font la nique

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a la gouvernante
Qui est si méchante
Et toutes les bonnes
Qui sont bien cochonnes

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

La fill’ de cuisine
Se lèch’ les babines
Et la camériste
Elle a pas l’air triste

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

La femme de chambre
Son beau cul se cambre
La fille de salle
Pour bien voir s’installe

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

La jolie soubrette
Rit de toi pauvrette
Même la plongeuse
Qui fait la curieuse

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Et la chambrière
Viens voir ton derrière
Et puis la lingère
Rit de ton calvaire

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a la repasseuse
Ca la rend heureuse
Et tout’s les souillons
Qui rient sans façon

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a  les commerçantes
Gentilles ou méchantes
Y’a la fromagère
Qui rit sans manières

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a la confiseuse
Qui est un’voyeuse
Et la boulangère
Une vraie mégère

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

Y’a l’épicière
Qui voit ta misère
Et tout’s les vendeuses
Qui sont bien joyeuses


A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous

 

Puis la poissonnière
Qui est putassière
Et tout’ les marchandes
Qui en redemandent

A genoux, montre ton derrière
A genoux, montre à tes nounous


Les trois fesseuses
Sur l’air de «  Cadet Rousselle  »

Trois fesseuses vont te fesser
Trois fesseuses vont te fesser
A la main et au martinet
A la main et au martinet
Et la troisième à la cuillère
De bois qui touille ton derrière
Ah ah ah oui vraiment
Tu finiras le cul brûlant

Trois fesseuses vont te fesser
Trois fesseuses vont te fesser
Sur leurs genoux deux t’ont couchée
Sur leurs genoux deux t’ont couchée
Et la troisième met ton visage
Dans un torchon plein de fromage
Ah ah ah oui vraiment
Tu finiras le cul brûlant

Trois fesseuses te font lécher
Trois fesseuses te font lécher
D’abord leurs mains et puis leurs pieds
D’abord leurs mains et puis leurs pieds
Enfin leurs raies du cul merdeuses
C’est le plaisir des trois fesseuses
Ah ah ah oui vraiment
Tu finiras le nez puant

Toutes les trois vont chatouiller
Toutes les trois vont chatouiller
Et tes aisselles, et tes pieds
Et tes aisselles, et tes pieds
Et pour finir c’est sur les couilles
Qu’elles vont faire des chatouilles
Ah ah ah oui vraiment
Rien de meilleur comme tourment

Les fesseuses vont t’écraser
Les fesseuses vont t’écraser
De leurs ventres et de leurs tétés
De leurs ventres et de leurs tétés
Et de leurs fesses bien puantes
Toutes salies et bien gluantes
Ah ah ah oui vraiment
Tu vas leur servir de divan

Elles vont te mettre au piquet
Elles vont te mettre au piquet
Mains dans le dos puis bras croisés
Mains dans le dos puis bras croisés
Et pour finir mains sur la tête
Ca va vraiment être ta fête
Ah ah ah oui vraiment
Tu vas y rester bien longtemps

Les fesseuses vont t’attacher
Les fesseuses vont t’attacher
D’abord debout et puis couchée
D’abord debout et puis couchée
Et enfin sur la chaise haute
En pénitence de tes fautes
Ah ah ah oui vraiment
Comme un bébé à sa maman


Allons punissons
Sur l’air de «  Ainsi font, font, font  »

Allons punissons
Les petites bonnichettes,
Allons punissons
Il faut que ce soit cochon.

La blouse troussée,
Montrez, montrez, bonnichettes,
La blouse troussée,
Bonnichettes dénudées.

La taille courbée,
Pliez, pliez, bonnichettes,
La taille courbée,
Bonnichettes humiliées.

Puis le front penché,
Léchez, léchez, bonnichettes,
Puis le front penché,
Bonnichettes, léchouillez.

Allons punissons
Les petites bonnichettes,
Allons punissons
Il faut que ce soit cochon.

Et elles jouiront,
Les petites bonnichettes,
Et elles jouiront,
Quand les Maîtresses voudront.


Sur le cul de Souillon
Sur l’air de «  Sur le pont d’Avignon  »

Sur le cul de Souillon,
On y tape, on y tape,
Sur le cul de Souillon,
On y tape sans façon.

La Crémière fesse à la main,
Ell’ peut fesser jusqu’à demain.

Sur le cul de Souillon,
On y tape, on y tape,
Sur le cul de Souillon,
On y tape sans façon.

La Charcutière au martinet,
Elle frappe sans se gêner.

Sur le cul de Souillon,
On y tape, on y tape,
Sur le cul de Souillon,
On y tape sans façon.

La Pâtissière a fessouillé,
Avec un torchon bien mouillé.

Sur le cul de Souillon,
On y tape, on y tape,
Sur le cul de Souillon,
On y tape sans façon.

La Cuisinière comme il se doit,
Avec une cuillère en bois.

Sur le cul de Souillon,
On y tape, on y tape,
Sur le cul de Souillon,
On y tape sans façon.

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés